Bonaparte  |  Gandoger  |  Jordan  |  Rouy  |  Boidin  |  Restauration                          

                                                                                                                    

                                                               Des collections exceptionnelles

Toujours en progression, dans la mesure où des chercheurs y déposent encore des spécimens, l'originalité de ces collections est avant tout historique.

La richesse des Herbiers de l'Université Lyon 1 provient de leur grand nombre de parts du monde entier, de la diversité de leurs collecteurs, botanistes souvent voyageurs du XIXème ou XXème siècle, mais également du fait qu'ils représentent une vision exhaustive d'un très grand nombre d'espèces végétales : les plantes à fleurs, les algues, les champignons, les mousses, les fougères sont amplement représentées.
Si ce matériel demeure dans un état de conservation exceptionnel, il n'en est pas moins un patrimoine fragile .

 


Les grandes collections

Les herbiers de l'UCBL regroupent 4 grandes collections - en nombre de parts - réalisées par des collectionneurs passionnés qui ont marqué de façon indélébile l'histoire de la Botanique :





La collection Roland Bonaparte
(1858 - 1924)
2.5 millions de spécimens
La collection  Michel Gandoger  
(1850 - 1926)
800000 spécimens
La collection  Alexis Jordan  
(1814 - 1897)
400000 specimens


La collection  Georges Rouy
(1851 - 1924)
500000 specimens



  De petits herbiers

  • La collection de l'abbé Cariot : Pélerinage à Rome, Flore Germanique, Bassin Méditerranéen... 60 cartons inventoriés et restaurés depuis juillet 2016
       
  • Les diatomées de M.Prudent
     
  • La collection Sennen et ses 4533 cartons de plantes espagnoles
  • L'Herbier Richard : inventaire et  restauration  des 103 cartons terminés !
  • Les mousses de l'Herbier Touton
  • Les cryptogames (algues, lichens, mousses, sphaignes, hépatiques) de la collection Meyran père et fils
  • L’herbier Réal, créé par l’entomologiste français Pierre Réal (1922 - 2009). Il était spécialisé dans l’étude des lépidoptères (papillons) et travaillait aussi sur la relation plante-insecte.

    Son herbier contient des spécimens de la flore française mais aussi un grand nombre de spécimens africains et est actuellement en cours de restauration et d’inventaire.

  • La collection Hariot : parts de Terre de Feu récoltées par Willems et Rousson en 1892
       
  • L'Herbier de l'abbaye de Citeaux sauvé par monsieur Brouiller 
           
  • La collection de plantes parasites de l'Herbier Hénon.
  • La collection Darnaud, 51 cartons entièrement inventoriés depuis juin 2011.
  • La collection Nisius Roux entièrement inventoriée.
 

  Des collections mycologiques

Grâce aux liens étroits existant entre l'école de mycologie lyonnaise et les Herbiers, de nombreuses collections de champignons (30000 exsiccata) sont conservées dans nos murs, comme la grande collection de Jacques Boidin.

Des collections pédagogiques originales

163 modèles végétaux plus vrais que nature et grossis environ 20 fois, datant de la fin du XIXème et du début du XXème siècle, pour la plupart démontables afin de pouvoir les disséquer (exemple de la cerise). Certains de ces modèles sont actuellement en cours de restauration.


Tourniquets de planches vitrées présentant la flore lyonnaise

L'une des nombreuses planches murales d'anatomie ou de systématique végétale


D'autres modes de conservation

Certains specimens spectaculaires impossibles à cacher entre deux feuilles de papier sont accrochés en tête des grandes armoires, comme le cocofesse des Seychelles (île Praslin).

Bocaux de graines et fruits


Alcoophytothèque



Les salles d'expographie

Pour agrémenter les visites de nos Herbiers, deux grandes salles d'expographie ont été aménagées présentant des vitrines autour de thèmes variés comme les biocarburants, les plantes médicinales ou toxiques...
Exemples de vitrines :