bodyd> BLes Herbiers en tant qu'outil vivant de la Recherche scientifique

 

La recherche scientifique reste le point fondamental de nos Herbiers en tant qu'institution universitaire.
Elle se développe par le biais de :
  • L'accueil de chercheurs : afin qu'ils puissent consulter et étudier des parts d'Herbiers dans les meilleures conditions.
  • Le prêt de matériel d'Herbier : depuis le développement des images numériques et d'internet, le matériel est "prêté" sous forme d'images hautes définitions. Certains échantillons ne pouvant pas se prendre en photo comme les champignons continuent cependant à être envoyés.
  • Les thèses et publications en cours : Une dizaine de publications de rang A sont produites chaque année et autant de rang B; 30 doctorants de diverses nationalités utilisent proparte du matériel de nos Herbiers.

Le matériel d'Herbier est étudié dans un très large éventail de disciplines scientifiques :

Tout d'abord en taxonomie et nomenclature, car les Herbiers contiennent de nombreux échantillons types (specimens de référence pour la reconnaissance et la dénomination des espèces végétales), notamment au sein de l'Herbier Rouy. Mais également en histoire des sciences, biologie moléculaire, phytogéographie, palynologie, ultrastructure, morphométrie, paléobotanique, biochimie, agronomie, écologie, sans oublier la biologie de la conservation.


En effet les Herbiers recèlent de nombreuses plantes menacées rares et protégées. Voir à ce sujet notre recherche sur les plantes protégées en France présentes dans les Herbiers LY.